SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

2050 : une mer sans poissons ?

Vous souvenez-vous du documentaire" The End of the Line" ?

Pour rappel, sur l’excellent blog de Cathy Lafon (journaliste à Sud Ouest), il nous est (re)présenté une synthèse de ce film, réalisé en 2009 par Rupert Murray, suite logique de l’ouvrage "Surpêche, L’Océan en voie d’épuisement" de Charles Clover, (un des spécialistes de la notion des environnements).

 

Le sujet reconduit l’enquête de ce journaliste britannique en se basant sur la discutable surconsommation de poissons.

Ce doc souhaite interpeller les consciences sur un sujet qui ne date pas d'hier, mais qui reste largement méconnu du grand public : si on ne régule pas plus la pêche industrielle et que l’on continue à pêcher en trop grosse quantité, si les restaurateurs ne suppriment pas vraiment de leurs cartes les poissons en voie d’extinction , et si nous, consommateurs, ne modifions pas nos habitudes alimentaires, en 2048, nos mers et nos océans seront vides de leurs poissons. La balle finale étant, comme toujours, dans le camp des politiques, à qui il revient d'ouvrir enfin les yeux et de prendre les décisions qui s'imposent pour protéger vraiment les ressources halieutiques.

 

 

Sauver les poissons ? Y a urgence !

 

Car l'humanité est bien partie pour conduire les océans à l'épuisement de leurs ressources, avec la pêche industrielle, la surpêche et les pollutions de toutes sortes: chimiques (rejets industriels), radioactives (Fukushima), plastiques (un septième continent de déchets flottants dans le Pacifique nord), marées noires... Les stocks halieutiques s'amenuisent, à tel point que scientifiques et ONG craignent désormais la disparition pure et simple des poissons d'ici à 2048.

 

 

Catastrophisme ?

 

La conclusion d'une étude du PNUE (Programme des Nations Unies pour l'environnement), est tombée comme un couperet en 2010 : si on ne change rien aux méthodes de pêche, en 2050, il n'y aura plus de poissons dans les océans. En France, "Une mer sans poissons", le livre co-écrit par Philippe Cury, chercheur à l'Institut de recherche pour le développement à Marseille et le journaliste Yves Miserey, a déjà lancé en 2008 un cri d'alarme, montrant combien la pêche contemporaine est prédatrice et dangereuse pour la ressource halieutique. Une mer sans poissons est bien loin d'être de la pure science-fiction : au Sénégal, le thiof (grand mérou) a disparu, et à Terre-Neuve, la population de morues s'est effondrée, provoquant une des plus graves crises halieutiques du XXème siècle, avec des impacts socio-économiques importants : des dizaines de milliers de personnes se sont ainsi retrouvées au chômage.

A Sète, en Méditerranée, c'est tout le secteur de la filière pêche qui se noie, avec la disparition des poissons, victimes aussi de la pollution...

Craindre l'extinction des poissons dans nos océans n'est pas un nième fantasme écolo-catastrophiste, mais un acte de lucidité indispensable, si l'on veut continuer à habiter sur une planète durablement vivable.

 

 

Agir contre la surpêche

 

Comme le rappelle le site internet CDurable, pour sauver nos océans, on peut faire plus que regarder le film (ce qui est déjà bien), en salle, ou en l'achetant en DVD. La situation n'est pas encore irréversible, et nous, consommateurs pouvons agir concrètement pour lutter contre l'extinction des poissons :

 

EN SAVOIR PLUS

"L'Océan en voie d'épuisement", de Charles Clover Demopolis (357 p., 22 euros)

"Une mer sans poissons", de Philippe Cury et Yves Miserey Calmann-Lévy (270 p., 18,90 euros.

  • La fondation AKUO et "The End of the Line" : Cliquer ICI.
  • Le DVD du film documentaire The End of the Line – L’océan en voie d’épuisement est disponible depuis le 18 juin 2012 au prix de 12,99€.
  • Online. Pour voir le film directement en ligne, le télécharger, ou commander le DVD : Cliquer ICI

 

Source : maplanete.blog

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(394)

Forgot your password?