SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Apnée & Innovations

On continue le write up du salon de la plongée avec un petit focus aujourd’hui sur un stand qui en a interpellé plus d’un. En plein centre du salon, une petite plateforme dans l’espace d’Aqua Lung portait le doux nom de Dream Labs…

L’innovation passe par la recherche et le développement n’est-ce pas ??

C’est pourquoi les ingénieurs de la marque au «poumon aquatique» se sont littéralement lâchés sur le sujet…

 

Cette année, ce laboratoire aux rêves a présenté deux combinaisons justes magnifiques et totalement futuristes. Mais la science fiction n’est-elle pas le moteur de l’innovation?

La première est l’ExoLung, permettant à son hôte de lui donner les capacités à respirer sous l’eau… C’est du rêve certes, mais Stars Wars pour ne citer que lui, n’était-ce pas du rêve aussi en 1977 ?

Juste une parenthèse sur ce point, il faut savoir que plusieurs centaines de technologies imaginées par Georges Lucas et ses acolytes sont aujourd’hui actives dans notre société. Par exemple le Comlink vu dans le premier opus de la saga, n’est que le téléphone portable que nous utilisons tous quotidiennement, et disponible que depuis 1983. Nous connaissons tous la fulgurante démocratisation de la téléphonie mobile…

 

Bon allez, je m’emporte un p’tit peu, mais je suis prêt à prendre les paris…à long terme.

Revenons à nos combinaisons.

Comme on peut le voir sur la photo, l’Exo Lung comporte(rait) quelques « veines » métalliques contenant de l’air supra compressé pour un peu plus d’autonomie dans la grande bleue. Malheureusement pas beaucoup d’informations supplémentaires sur ce concept.

Pour  l’autre combinaison, l’Ocean Wings, une vidéo teaser est en ligne où notre champion du monde d’apnée, Pierre Frolla, en est  l’heureux testeur.

La conception de l’Ocean Wings a été pensée d’après les combinaisons de Base Jumping et plus précisément pour les vols en wingsuit, d’où le nom.

Ces combinaisons de saut en forme d'aile, sont notamment utilisées par des parachutistes pour modifier le frottement de l'air sur leur corps afin d'augmenter la portance. Ces combinaisons se gonflent d'air dès que le parachutiste se lance du haut d'une falaise ou sort de l'avion. Le vol en wingsuit se termine par l'ouverture d'un parachute.

 

Ci-après je vous propose 2 vidéos. La première où Jeb Corliss, base jumper mondialement connu, rase le sol à près de 250km/h.

La seconde ou Pierre Frolla, équipé de l’OceanWings glisse dans les profondeurs avec grâce. Alors le base jumping, c’est pas le kiff ?

 

 

Allez, dégainez votre esprit critique ;-)

 

Pour suivre les articles de Scuba Photography, rien de plus simple, c'est ICI !

Il suffit de cliquer sur «J’AIME» directement sur la page Facebook .

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(393)

Forgot your password?