SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Des récifs pour repeupler les fonds marins !

Depuis des années le poisson se raréfie sur le littoral landais. Surpêche, chalutage, capture de poissons juvéniles dans les filets, bétonnage, ont désertifié une zone pourtant très riche (voir La Biodiversité dans le Golfe de Gascogne). C’est devant ce constat qu’un passionné de surf casting (pêche à la ligne depuis la plage, dans les rouleaux), a eu une idée qui allait faire basculer sa vie et contribuer à l’enrichissement de la biodiversité sur la côte landaise.

 

Itinéraire d’un passionné :

Gérard Fourneau, un ancien du personnel civil de l’armée (dans l’arme du matériel), a deux passions : la chasse à la bécassine dans les barthes de l’Adour avec ses braques allemands, et le surf-casting de nuit et en hiver. Dès 1993, revenant de plus en plus souvent bredouille de ses nuits de pêche sur les plages landaises, il décide de s’intéresser de plus près aux récifs artificiels, concept dont il connaissait déjà l’existence (notamment par le biais de l’ADREMCA, association qui immergeait des pneumatiques, dont il était lui-même membre). Au vu de nombreux articles de presse sur le sujet, il se tourne alors vers la Méditerranée et les structures compétentes (Cepralmar) afin d’obtenir des informations sur les opérations d’immersion de structures artificielles en béton.

En 1996 Gérard Fourneau crée ainsi l’ALR (Aquitaine Landes Récifs). Pour l’aider à mener à bien son projet, une usine de Saint-Loubès (33) spécialisée dans la fabrication de buses, propose 1600 tonnes d’éléments de fonds neufs et non-utilisés. Les partenaires financiers se montrent enthousiasmés par le projet et soutiennent encore aujourd’hui ALR (comme le Conseil Régional d’Aquitaine, le Conseil Général des Landes, les communes de Azur, Messanges, Moliets et Maâ, Soustons, Vieux-Boucau, le Syndicat Intercommunal de Port d’Albret et surtout le SIVOM Côte Sud qui a pris la maîtrise d’ouvrage). La Direction des Affaires Maritimes de Bayonne s’avère être également un soutien essentiel pour l’avancée du projet.

 

Gérard Fourneau :

Aquitaine Landes Récifs est une association qui s’investit pour démontrer qu’il est possible de maintenir et développer une activité humaine et une pêche de qualité sur la côte Aquitaine. Les fonds sableux de la bande littorale qui bordent l’Aquitaine, et plus particulièrement le littoral landais, n’ont pas échappé à la surpêche illégale, (chalutage dans la zone des trois milles marins interdite aux arts traînants) et à diverses pollutions dont la dernière fut alimentée par le naufrage du Prestige.

Devant le constat alarmant de la diminution de la ressource halieutique, j’ai mis sur pieds un groupe de passionnés de pêche, composé de plusieurs pêcheurs de surf-casting auxquels se sont joints des pêcheurs professionnels. Ainsi est né Aquitaine Landes Récifs, dont le but est la mise en place et la gestion de récifs artificiels sur le littoral aquitain, afin de protéger la faune et la flore, d’assurer leur développement et leur étude en plongée par la création d’une section de suivi scientifique en immersion.

Lien et infos : Aquitaine Landes Récifs

 

Source: Wikiocean

Blog Stats

  • Total posts(427)
  • Total comments(317)

Forgot your password?