SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Didier Dérand change de cap !!!

Après celle de dimanche dernier de Roches Noires à Boucan Canot sur 4.6 km, Didier Dérand, délégué local de la Fondation Bardot dit "préférer changer son fusil d'épaule et passer directement à la plus dure : de l'Ermitage à Trois Bassins."

 

Il évoque plusieurs raisons à cela. "J'ai été publiquement accusé de trucage dimanche dernier, par un cadre de l'Ecole française de surf. Ce dernier prétendait que je m'entourais finalement d'une équipe de sécurité bien fournie alors que j'aurais affirmé précédemment que je ferai mes traversées tout seul. Afin de mettre à mal une telle mauvaise foi j'ai, dès l'entrée dans l'eau, signifié aux apnéistes qui m'accompagnaient que je ferai la traversée seul et loin devant. J'ai tenu parole, vous avez pu le constater, arrivant à Boucan avec une heure d'avance pendant qu'eux faisaient de la découverte, de l'apnée et des photos en chemin. Par conséquent, afin de couper court désormais à toute tentative d'intoxication de ce genre, je ferai systématiquement les autres traversées seul et loin devant. « 

Dans le même ordre d'idée, étant donné que nous avons eu la chance dimanche dernier d'avoir un temps idéal (mer calme, eau claire et soleil de plomb), sur une "petite" distance (4.6 km) et dans un contexte rassurant (très proche d'une côte urbanisée), j'ai décidé de partir désormais sur des traversées plus difficiles physiquement, afin qu'on ne nous renvoie pas encore un message de facilité.

 

Didier Dérand en profite pour mettre à mal l'argumentation des surfeurs.

"Une interprétation absurde des derniers accidents prévaut dans le milieu du surf, avec des requins "intelligents", "mal intentionnés" et affamés qui se déplaceraient de spot en spot à la recherche de surfeurs (les "dents de la mer", sauce locale…..).

En clair, certains (de plus en plus nombreux) prétendent mordicus que les spots de Roches Noires et Boucan Canot ayant été fermés au surf après trois accidents dont deux mortels - si j'ai bonne mémoire - les requins, ne trouvant plus rien à manger (sic : et la légende de la réserve marine « garde-manger des requins » alors ?!) sont logiquement descendus vers le Sud sur le spot suivant, à Trois Bassins (décès résultant de l'avant-dernier accident). Le maire de Trois Bassins ayant fermé le spot aussitôt, même topo : ils sont alors descendus illico sur Saint-Leu (dernier accident grave).

Par conséquent, et sous forme de clin d'œil, j'ai décidé de suivre désormais la fameuse Route des Squales vers le Sud, à la poursuite du requin perdu…".

 

Autorisation de publication par zinfos974

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(394)

Forgot your password?