SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Douze mollusques gastéropodes communs à observer sous l'eau !

Puissamment fixée à la roche par son large pied musculeux, la patelle ou "arapède", souvent appelé chapeau chinois  est un des mollusques gastéropodes les plus courants de la couche marine superficielle.

Son mode de vie limitrophe entre l'eau et l'air lui impose bien souvent de séjourner au sec durant plusieurs heures. C'est par des frottements réguliers et toujours au même emplacement que la Patelle adapte la forme de sa coquille à celle du support. Cela lui permet d'assurer une parfaite étanchéité et de résister aux périodes d'émersion en emprisonnant un peu d'eau de mer.
 Pour se nourrir, l'animal effectue de courts déplacements en broutant les algues recouvrant les rochers et les digues grâce à une langue râpeuse (la radula) assez semblable à une râpe à fromage, puis revient systématiquement se replacer à son point d'origine et dans la même position.

Les ormeaux vivent sous  les rochers et se nourrissent d'algues et sont plutôt actifs la nuit. La couleur et le relief de la coquille ainsi que les différents animaux et algues qui s'y incrustent leur offre un mimétisme qui les rend difficilement repérables.

 Taille moyenne adulte: 8 cm
 Présents entre 2 et 20 mètres de profondeur.

Les trous qui apparaissent le long de la grande spire sont des orifices anaux. A mesure de la croissance, de nouveaux orifices se forment sur le bord de la spire alors que les plus éloignés se referment progressivement. On trouve assez souvent des coquilles vident sur le fond et l'intérieur est constitué de nacre d'un bel effet irisé.

Proches parents des Patelles, les fissurelles se distinguent par un orifice placé à la pointe de l'apex. Plusieurs espèces sont présentes en Méditerranée; elles se nourrissent toutes de matière végétale. La perforation de l'apex sert à la circulation de l'eau, apport d'oxygène. 

Les calliostomes appartiennent à la famille des Troques et sont des Gastéropodes végétariens. Ils vivent à l'abri de  la roche et dans l’herbier de posidonies; leur activité est essentiellement nocturne.
 Le cône presque parfait peut dépasser les 2 cm chez les adultes.
 Les différentes couleurs observées chez les calliostomes sont toujours vives et brillantes.

Les turritelles sont présentes dans les petits fonds sablonneux ou sablo-vaseux. Elles sont plus abondantes dans les 10 premiers mètres La forme allongée, conique et spiralée et la couleur brun à rose pâle sont très caractéristiques des turritelles.
Ces gastéropodes filtrent l'eau dans laquelle ils prélèvent des particules organiques, leur coquille se retrouve abondamment dans les laisses de mer. Dans les mêmes dix premiers mètres sous la surface, , les cérithes cornets mangeuses d'algues se retrouvent elles aussi sur le trait de côte, attention car leur coquille est très souvent utilisée comme habitat pour le Bernard l'Hermite!

Les 4 "doigts" caractéristiques des pieds de pélicans sont très distincts chez cette espèce qui peut mesurer 4 à 5 cm à l'âge adulte Ils se tiennent sur des fonds sablonneux et principalement sur les fonds sédimentaires de la deuxième moitié du plateau continental (au delà de 50 mètres de profondeur). Ils sont végétariens et ne peuvent brouter à cette profondeur que des algues rouges..

Les casques vivent enfouis dans le sable à partir de 10 mètres de profondeur. Ils se tiennent juste sous la couche superficielle afin que leur trompe puisse dépasser du sol pour aspirer l'eau qui permet aux branchies internes de jouer leur rôle respiratoire.

Les natices vivent sur les fonds sablonneux. Carnivores, elles se nourrissent d'autres Gastéropodes ou Bivalves en perçant un trou dans leur coquille grâce à une radula transformée en foret.
L'opercule des Natices est dur et calcaire. Il referme solidement la coquille lorsque l'animal est rétracté.

Le buccin est très commun en bordure côtière, parmi les petits Gastéropodes (micro-coquillages) que l'on trouve en grande quantité sur les plages de galets ou de gravillons.

Les Buccins sont carnivores. Ils peuvent mesurer 6 cm et vivent dans des fonds rocheux et sablonneux.

Les murex sont des gastéropodes carnivores. Ils se rassemblent en grand nombre pour pondre un amas blanchâtre de milliers d'œufs qui ressemble à une boule de polystyrène. Ils peuvent facilement percer les coquilles des autres mollusques grâce à leur radula. Ils disposent  d'un liquide anesthésiant qu'ils utilisent pour immobiliser leur proie.

Le liquide anesthésiant  n'est autre que le fameux mucus jaunâtre qui rend la couleur pourpre après une phase de fermentation. Utilisée depuis l'antiquité, ce pigment de grande valeur (pourpre impériale réservée aux souverains romains) n'est qu'une triste découverte pour ce pauvre animal, car il faut 12000 Murex pour fabriquer  1,4 grammes de teinture.

Les porcelaines  sont des petites porcelaines qui vivent dans la roche au milieu des éponges et des ascidies dont ils se nourrissent.
Trivia monacha se distingue des autres espèces par la présence de trois taches alignées sur le dos de la coquille.
Les Porcelaines sont surtout actives la nuit. Le mollusque déploie son manteau qui recouvre presque totalement la coquille. Sur la gorgone blanche on essayera de débusquer la simnie grosse comme deux grains de riz et qui mange des polypes. Les Grains de café peuvent mesurer 10 mm. Les porcelaines font partie des espèces protégées.

Parmi la quantité d'espèces répertoriées (environ 160), cinq peuvent être rencontrées sur le littoral méditerranéen, les autres étant essentiellement tropicales.
 Lorsque le gastéropode est en activité, le manteau recouvre une bonne partie de la coquille délicatement vernie.
 Les Porcelaines sont actives la nuit et restent invisibles le jour en s'abritant sous des pierres.

 

Pascal Zani

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(393)

Forgot your password?