SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Francois SARANO, ou la vie d'un conteur né…

Hier soir, avant de quitter le Mare Nostrum de Montpellier, je me suis rendu compte de mon incorrigible oubli! Mon "clapometer"… entendez par là l'appareil de mesure du volume sonore produit par les applaudissements d’une foule.

 

Et ce n'était pas la peine de sonder le public en fin de séance, car le succès était total,  pour cette 2ème édition de la Nuit de l'Océan organisée par l'aquarium montpelliérain,  qui est devenu en moins de 4 ans, le 1er site touristique de l'Hérault et 3ème site le plus visité du Languedoc-Roussillon.

Ceci étant, comment se tromper en optant pour un "spécimen" hors du commun, un être si attachant et attaché au dernier grand territoire sauvage de notre planète.  Un "original" qui n'est pas de cette nouvelle génération de plongeurs, mais qui est un des référents et témoins privilégiés de l'évolution de cet univers 3D.


Cette "référence" n'est  autre que François SARANO!   Ce plongeur et cofondateur de l'association Longitude 181,  nous entraîne dans son voyage sous marin à l'écoute de l'océan et de ses créatures, en revisitant ses carnets de plongées, rédigés au jour le jour, depuis 40 ans.


Il nous propose une réflexion surtoutes ses années d'expérience  en flashant  l'évolution de notre relation avec l'océan. Ses observations réalisées au cours d'innombrables plongées à bord de la Calypso, puis lors du tournage du film OCÉANS, sont autant de périples où tout son auditoire vibre au gré de sa profonde articulation. Ses mots exhalent même les odeurs de ces lieux magiques dont les noms résonnent encore…. Malpelo, Gansbaai, …

D'une insolite  pédagogie , il sait partager l'inaccessible beauté de l'océan en y joignant une émotion toute particulière lors des rencontres avec ces indomptables  animaux sauvages.

 

Cet insatiable océanographe est un curieux avant tout . J'ai pu lire que son obsession du terrain remonte à loin. Au début des années 1980, pour sa thèse de doctorat en océanographie consacrée à la reproduction du merlu, François  SARANO frappe à la porte de pêcheurs de l'île d'Yeu. "Ils ont eu la délicatesse de m'embarquer, pendant treize marées de treize jours, remercie-t-il. Sans eux, j'aurais fait une thèse de bureau, comme tant d'autres."

 

Mais hier soir, il nous a fait revivre une de ses plus grandes expériences ;  sa rencontre avec le Grand Requin Blanc. Ce fut la plongée pionnière en équipe et hors cage, une référence qui allait révolutionner l'approche des spécialistes avec le fameux carcharodon carcharias. De l'incroyable découverte du chasseur sous-marin André Hartman,  jusqu'aux images des plongées du film Océans, François a transporté son auditoire sur les lieux du partage.  

De plus, les méditerranéens que nous sommes ont trépidés quand il nous expliqua que les requins blancs sont omniprésents sur nos cotes, "et des trèèèèèèès gros…" disait-il!!

J'ai subitement et précisément  pensé à ce moment là au dernier article sur le sujet:  "Quoi?? il y a du grand blanc à Palavas ???", comme quoi il y a des choses à entendre de Banyuls sur Mer à Menton, en passant bien sur par Marseille ou Sète…

 

Pour vivre ces émotions partagées, je vous invite à plonger dans son dernier recueil, "Rencontres sauvages" (éditions Gap), un ouvrage où ces beaux contacts vous sont relatés.  Il revisite pour nous ses carnets de plongées dont de nombreux croquis et photos nous baignent dans l'atmosphère de ce conférencier hors pair.

 

Merci François pour cette belle soirée et ce transfert de bonne humeur ; une nuit des Océans parfaitement réussie!!

 

 

Pour suivre les articles de Scuba Photography, rien de plus simple, c'est  ici   !

Il suffit de cliquer  sur «J’AIME» directement sur la page Facebook

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(390)

Forgot your password?