SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Global Sushi !!!

Qui ne sait pas aujourd’hui que le thon rouge est plus que menacé de disparition ??? Que nos enfants auront des bâtonnets de méduses à la cantine d’ici quelques années ??? Que nos amis du pays au soleil levant adorent les requins… surtout leurs ailerons… ??? Ou tout simplement que notre vorace fringale vident les océans ???

 

Qui n’a pas encore compris que d’ici 2050, c'est-à-dire dans moins de 40 ans…, les trois quarts des espèces marines auront DISPARUES ???

Aaaah ça, pour la fin de monde 2012 il y en avait de l’info qui ne servait à rien !! Tout comme aujourd’hui pour Depardieu et son nouveau passeport verni à la vodka dont les médias ne cessent de tambouriner nos écrans et articles de presses…Ou encore le thon le plus cher de l'histoire vendu très récemment au Japon au pris de...1,36 million d'euros, soit environ 6 120 euros le kilo... Ça c'est de l'info, n'est-ce pas???

 

Fort heureusement (et malheureusement), une minorité de journalistes et réalisateurs se concentrent sur notre devenir. Associant leurs travaux à ceux des spécialistes du domaine, des documentaires "chocs" sont à la disposition du grand public, mais sont trop peu exploités.

 

C’est en réalisant des recherches et de la veille constante sur ce sujet, que je suis tombé sur un documentaire réalisé par Jean-Pierre Canet. J’ai lu une de ses interviews où il exprimait ceci :

« La pêcherie industrielle mondiale s’est développée sur la culture du profit à court terme, c’est une allégorie de la crise financière »…

C’est en prenant comme point de départ le sushi, ce symbole de la « world food » qui, dans une même bouchée, procure sensation d’exotisme et de nourriture saine, qu’il s’assure un effet maximal sur la conscience du consommateur.

 

Le doc n’a pas pour ambition de stopper la consommation de sushis, mais c’est en présentant le cheminement de sa fabrication, en passant notamment par les procédés de pêche, le stockage, et sa consommation.

 

« On n’est pas là pour faire la morale », jure néanmoins Jean-Pierre Canet, qui revendique «une démarche engagée mais pas militante ». Le réalisateur voudrait nous suggérer de « manger moins de poisson mais mieux, c’est d’ailleurs ce qu’est le sushi traditionnellement : un plat de fête. »

L’échec collectif de cette culture mondialisée n’est pas à mettre entièrement sur le dos des pêcheurs. Même s’il y a de quoi enrager à voir le patron des pêcheurs sétois, qui autrefois alertait les autorités sur les risques de la surpêche, se jouer aujourd’hui des contrôles en mettant ses bateaux -dont l’achat a été subventionné à coups de millions- sous pavillon libyen.

 

Jean-Pierre Canet indique : « C’est un peu facile de s’en prendre aux pêcheurs alors qu’ils vivent une révolution accélérée, font un métier très dur et que certains font de réels efforts pour rendre la pêche durable, par exemple le label MSC. »

 

Et si l’enquête ne parvient pas à trouver un responsable, c’est justement parce que, du fait de la mondialisation, il n’y en a pas vraiment. Si la France et l’Europe interdisaient le commerce du thon rouge, cela n’empêcherait pas d’autres pays de le pêcher, d’en faire commerce, et l’espèce continuerait d’être menacée.

Ainsi, insiste l’auteur, depuis que l’Europe a introduit des quotas qui contraignent nos pêcheurs, nos voisins méditerranéens viennent se servir (Turcs au premier plan, Tunisiens et Algériens également) :

« Comme la crise financière, la surpêche pose le problème de la gouvernance mondiale. »

C’est pourquoi le film refuse délibérément de taper sur les responsables politiques nationaux. Mais Jean-Pierre Canet précise aussi, pour éclairer la timidité de la position française.

 

 

Prenez votre temps, regardez-le et, partagez-le… vraiment !!!

Lien: « Global sushi, demain nos enfants mangeront des méduses », un documentaire de 90 minutes de Jean-Pierre Canet, Damien Vercaemer et Jean-Marie Michel.

 

 

Source : Ubest1 / Wikipédia / Rue89

 

Pour suivre les articles de Scuba Photography, rien de plus simple, c'est ICI !

Il suffit de cliquer sur «J’AIME» directement sur la page Facebook .

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(390)

Forgot your password?