SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

L'étonnant Sheepshead Bay

Lors d'une soirée entre amis de bonne compagnie, le fil conducteur de nos discussions tournait sensiblement autour de nos expériences communes dans les océans du monde, et bien sûr de l'actualité sous-marine que l'on retrouve quotidiennement sur nos réseaux sociaux préférés.

 

Il est vrai qu'aujourd'hui notre consommation du Net ne s'arrête plus à la consultation de nos mails ou en visioconférence en tentant d'expliquer à Mamie pour la 83 millième fois  le fonctionnement de Skype pour qu'elle puisse parler au "petit"     … et oui,  Mamie est une Geek!!  En tout cas, c'est ce qu'elle raconte à ses cop's…

Enfin, ceci pour dire que le temps concédé sur le Net nous bringuebale de liens en sites, de vidéos en images, sans pour autant que ce soit la base de nos recherches initiales.

Cela revient un peu à prendre pelle et pioche et creuser dans le jardin à la recherche de je ne sais quoi… 

Et bien dans mon dernier "trou", j'ai trouvé un poisson avec des dents humaines… (si si, Pascal, je te le jure sur la tête de Jean Claude Vandamne…. )

 

C'est donc lors de mes explications embrouillées en fin de cette sympathique soirée,(allez raconter que vous avez vu une photo de poisson avec une dentition humaine sur le Net et que ce n'était pas un Fake d'après vous… ), j'ai évidement bien saisi avec le peu de droiture qu'il me restait, que mon public ne prêtait  aucune once d'intérêt à mes propos.

Il me fallait donc rétablir ce stoïcisme,  alors en avant pour la "mission' C.Q.F.D  dont l'utilisation de l'abréviation mathématique prend tout son sens ici.

Et là, je suis persuadé que la grande majorité des Geek 2.0 ne savent pas de quoi je parle… et oui c'est une autre époque, notamment celle du ZX Spectum+ ou du MO5…  

 

Pour mémoire, le terme utilisé ici est traduit  "Ce Qu'il Fallait Démontrer". Il se place généralement à la fin d'une démonstration mathématique pour indiquer que le résultat attendu a été démontré.

Bref, poursuivons, Mamie Geek s'impatiente que je termine mon article afin de lui régler son antivirus "qui hurle à 3h du mat: "LA BASE DES SIGNATURES DE VIRUS A ETE MISE A JOUR"

 

…. et oui, il faut savoir que nos anciens mettent beaucoup de temps à comprendre les explications technologiques de nos "outils médias" et cela les énervent au plus haut point…  Ceci étant, il faut les comprendre, ils n'arrivent pas à suivre avec les versions et mises à jours qui ne font que s'enchainer…. depuis la fin du téléphone à cadran rotatif…

N'ayant pas la propriété à laisser indéfiniment d'hypothétique doute dans les esprits (… de mes amis), je me suis naturellement mis à faire quelques recherches.  "Non, pas dans le jardin Mamiiiiiie"….

 

Je dois vous avouer que j'ai trouvé très rapidement le nom de mon poisson dentier, j'ai nommé le Rondeau Mouton ou Spare tête-de-mouton (Archosargus Probatocephalus).

 

C'est un poisson d’Amérique de l’Est ayant vraiment une denture ressemblant grandement à celle des humains.

Il se trouve principalement sur la Côte Est des États-Unis jusqu’au golfe du Mexique dans les habitats côtiers autour des mangroves et des récifs.

Ils peuvent mesurer jusqu’à plus de 90 centimètres pour un poids de 10 kilos.

Le Rondeau Mouton a de cinq à sept bandes verticales noires distinctives, qui descendent sur leurs corps argentés, pour cela, en Amérique on les appelle aussi les poissons forçats, d’autant plus qu’ils ont tendance à voler les appâts.

 

Comme chez les humains, adulte, il dispose d’incisives à l’avant de sa mâchoire et des molaires réparties sur trois rangées sur la mâchoire supérieure et deux rangées sur celle inférieure. Il a également de puissants broyeurs fixés à l’arrière qui sont particulièrement importants pour concasser les coquilles de ses proies tel que les crabes, les balanes, les palourdes et les huîtres.

 

Il est omnivore, cette combinaison de dents facilite l’ingestion de son régime alimentaire composé de vertébrés, d’invertébrés et de certaines matières végétales

Et voilà, j'en ai fini pour cette brève polysémique, et honnêtement je me sens mieux, mon honneur est partiellement retrouvé, mais il y a début à tout… Je peux aller tranquillement secourir Mamie dans sa quête contre AVAST dit le Hurleur nocturne.

 

 

Pour suivre les articles de Scuba Photography, rien de plus simple, c'est  ici   !

Il suffit de cliquer  sur «J’AIME» directement sur la page Facebook

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(391)

Forgot your password?