SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

La fabuleuse histoire du nom des poissons... du tout petit poisson-clown au très grand requin blanc.

Saviez-vous que les poissons-clowns claquent des dents pour communiquer entre eux ? Que le requin-pèlerin peut se noyer ? Que certains poissons sont hermaphrodites ? Qu'en catalan, le mérou se nomme nero, parce que sa voracité a été comparée à la cruauté du tyran romain ? Que le gymnote peut générer des décharges électriques de 600 volts et donna son nom au premier sous-marin ? Que chez les baudroies abyssales, le mâle se fixe définitivement sur la femelle, en perdant vue et odorat ? Que le nom du requin est peut-être une corruption de « requiem » ?

En interrogeant l'origine de 200 noms de poissons, et en révélant leurs curieuses particularités, Henriette Walter et Pierre Avenas nous font découvrir un bestiaire fantastique, qui dépasse en imagination ce que notre esprit peut rêver : poisson-lune, poissons volants, poisson-torpille, poissons aux colorations multiples, éblouissantes, poisson transparent, fluorescent ou lumineux, aux formes variées et inattendues (requin-marteau ou hippocampe), qui peuvent faire 15 m (requin baleine), 7 m (raie manta) ou 7 mm (gobie)... La diversité du monde animal est vertigineuse : on compte près de 5 500 espèces de mammifères, et environ 10 000 espèces d'oiseaux, mais avec plus de 30 000 espèces, la biodiversité chez les poissons est plus impressionnante encore ! Les auteurs nous entraînent dans un voyage étymologique et naturaliste pittoresque, à travers le temps, les océans, les rivières et les mers : l'occasion de mieux comprendre le comportement de ces étranges espèces qui couvrent 71 % de la Terre... et leur complexité enchantée, tout en s'amusant.

Après nous avoir régalés avec L’étonnante histoire des noms des mammifères (2003) et La mystérieuse histoire du nom des oiseaux (2007), Henriette Water et Pierre AVENAS se sont cette fois attaqués aux noms des poissons. L’affaire n’est pas mince, car l’on connaît 3 fois plus de poissons que d’oiseaux, et 6 fois que de mammifères. Leur choix s’est porté sur les noms des poissons que l’on retrouve dans au moins un des dictionnaires usuels de langue française, auxquels s’ajoutent ceux que leur donnent les poissonniers et les aquariophiles. En tout, près de 300 noms de poissons, aussi bien d’eau douce que de mer, sont passés en revue.

Grâce à l’étymologie, les auteurs nous entraînent dans un voyage vraiment fabuleux, aux confins de la biologie, de la géographie, et aussi de l’histoire des hommes et des poissons. Le style est précis, le texte est parsemé de références culturelles, littéraires, cinématographiques ou culinaires, et de « récréations » instructives. On est ébahi par cette ouverture d’esprit et on se demande, mais où vont-ils pêcher tout ça ? Mouahhhhhhaa… elle est facile…

A la fois érudit et ludique, sérieux et humoristique, c’est à lire pour le plaisir de la découverte en grappillant au hasard des informations, mais à utiliser comme ouvrage de référence, grâce à ses 5 index et sa table des matières complète.

 

  • Editeur :Robert Laffont
  • Date de parution :27/10/2011
  • EAN13 :9782221113561
  • Genre :SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE, BOTANIQUE, ECOLOGIE
  • 23€ environ

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(390)

Forgot your password?