SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

La nouvelle génération de plongeurs !

Les vacances sont déjà bien entamées pour la majorité d'entre nous, mais pour certains, les cours se poursuivent…

 

Et oui, certains plongeurs profitent de leurs congés pour" upgrader " leur niveau ou passer une spécialité.

C'est le cas notamment de Martin, jeune plongeur de 16 ans et fraîchement N2 que j'ai rencontré il y a 2 ans lors de sa première formation sous-marine dans notre club commun, Plongée Carnon.

 

J'ai eu plaisir à le revoir cette semaine, et j'ai souhaité vous faire partager nos échanges sur sa vision de jeune plongeur.

Martin, peux tu te décrire en quelques lignes?

"Je suis lycéen en terminale scientifique à Montpellier, je suis passionné par le monde aquatique. Je pratique la natation depuis une dizaine d’années et j’adore être dans l’eau. Mes amis me surnomme parfois “le poisson".

 

 

Comment as-tu attrapé le virus de la plongée?

"Quand j’étais petit, j’adorais admirer le monde sous marin que ce soit dans un petit aquarium ou dans la mer. Puis un jour, à 11 ans, mes parents m’ont proposé d’essayer la plongée sous-marine et m’ont inscrit à Plongée Carnon pour que je fasse mon baptême de plongée. Je suis littéralement tombé amoureux de ce loisir. Ensuite j’ai continué et j’ai passé mon Niveau 1 à 14 ans".

 

 

La formation de la plongée loisir rebute souvent les néophytes. Quelles sont tes impressions sur ces premiers "paliers" de la formation FFESSM ?

"J’ai choisi de passer mon Niveau 2 dans le même club où j’ai commencé à plonger car je m’y suis attaché. 
Je pense que lorsqu’on est passionné par la plongée, on a une envie d’aller plus loin et de découvrir de nouvelles choses, notamment l’autonomie que nous procure le Niveau 2. Je ne crois pas que ce soit la difficulté mais c’est surtout le gain de responsabilités qui rebute peut être certains débutants".

 

 

Quels sont tes projets de plongeurs ?

"Je n’ai pas de réel projet, j’aimerais bien lier mon métier plus tard à ce loisir mais cela reste difficile".

 

Depuis que tu pratiques la plongée sous-marine, as-tu transmis ta passions à des camarades ?

"J’essaye quelquefois de leur montrer la magie du monde sous marin mais il est vrai que les personnes passionnées par cela sont rares. Peut être parce que la majorité des gens ne connaissent pas suffisamment ce monde par rapport au monde terrestre".

 

 

Comment est perçue cette activité plutôt peu répandue auprès de tes camarades ?

"Chez certaines personnes, la plongée sous-marine leur fait peur, surtout le fait d’aller dans l’inconnu. Ou alors cette activité ne les intéresse pas parce qu’ils sont passionnés par d’autres choses".

 

 

Quelles sont les "destinations plongée" que tu aimerais explorer?

"J’aimerais bien plonger dans la mer Rouge ou sur la grande barrière de corail ou encore plonger sur des épaves".

Serais-tu tenté par l'aventure '"photo/vidéo" sous marine?

"Oui, j’adorerais pouvoir photographier mes plongées pour justement montrer ce qu’il ce passe sous l’eau aux personnes qui l’ignorent".

 

 

Quelle a été ta plus belle plongée?

"Ma plus belle plongée était dans les Baléares où j’ai plongé en apnée, et l’eau était super claire et il y avait énormément de vie".

 

 

 …et la plus mauvaise ?

"Je n’ai pas eu vraiment de plus mauvaise plongée. Peut être certaines plongées où les conditions étaient plus difficiles que d’autres ( visibilité, froid, courant...)".

 

 

A ton idée, que faudrait il mettre en place pour que les jeunes soient plus attirés par ce sport?

"Je pense qu’il faudrait les sensibiliser au monde sous marin et également  proposer des activités telle que la plongée sous-marine dans les collèges ou les lycées, pour leur donner le goût de ce sport qui reste quand même relativement cher pour des ados".

 

Pour suivre les articles de Scuba Photography, rien de plus simple, c'est  ici   !

Il suffit de cliquer  sur «J’AIME» directement sur la page Facebook

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(393)

Forgot your password?