SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Les fonds marins de Sète sont poissonneux... à 1 500 m de profondeur !!!

J'ai souhaité aujourd'hui vous faire partager un article, ou plutôt deux…, qui sont d'après moi en totale discordance.

 

Le premier est celui du Midi Libre, assez riche en information, traitant de notre littoral étant apparemment très réputé pour ses canyons sous-marins. Notamment celui de Sète",  annonçant un dénivelé pouvant atteindre 1 000 mètres, et regorgeant de nombreuses (je cite..) "espèces commerciales" comme la langouste, le homard, mais aussi des poissons comme le merlu, la lotte, le sabre, sans oublier les calamars.

Il est dit également qu'en surface on aperçoit régulièrement  des dauphins, cachalots, albatros et... pingouins.

Ces sentinelles visibles témoignent, toujours selon l'article, de la grande richesse de la biodiversité présente dans ces vallées sous-marines.

 

L'autre éditorial n'est pas un issue d'une chronique d'un quotidien, mais une vidéo portant le titre "INCREDIBLE ANIMATION ON OVERFISHING".

Ce média  tourne sur toutes les pages des réseaux sociaux avec plus de 485 000 vues à ce jour.

Il est vrai que cette formidable représentation en animation est riche d'enseignement qui, à mon sens, devrait être diffusée dans toute les écoles primaires et secondaires, mais ça, c'est dans mes rêves…

Le Midi Libre nous apprend donc qu'au large de notre littoral, le plateau laisse place à un véritable réseau de vallées sous-marines ou canyons qui s’enfoncent brusquement jusqu’à plus de 1 500 m de profondeur. Environ 19 canyons sont présents de Cap Creus à Marseille, nommées Canyon de Bourcart, de Lacaze-Duthiers, Canyon de l’Hérault ou encore Canyon de Sète, etc.

 

À cette profondeur, la lumière du soleil ne pénètre pas et pourtant il y fait bon vivre. La température de l’eau est stable et tempérée à 13° C. En ce mois de novembre, l’eau de mer est donc aussi chaude au bord de La Corniche de Sète qu’à 1 500 m de profondeur ! Ces canyons foisonnent de vie, du fond du canyon jusqu’à la surface de la mer, et jusque dans les airs. On y trouve des coraux rares protégés par des conventions internationales ainsi que des éponges.

Évoluant au-dessus de toute cette biodiversité s’ajoutent les espèces pélagiques notamment les poissons (sardine, anchois, et thon évidemment), ainsi que les mammifères marins comme les dauphins, les cachalots dont la présence est régulièrement observée sur ces reliefs sous-marins.

 

Ce monde sous-marin est accompagné en surface par les oiseaux de pleine mer tels que les fous de bassan, les albatros ou les pingouins (le “petit pingouin”, ou torda).

 

Il est dit en conclusion que ces canyons sous-marins seront intégrés dans le parc marin du Golfe du Lion, favorisant ainsi la préservation de ces écosystèmes fragiles.

Cependant, ces derniers sanctuaires sont déjà pollués, puisque des déchets ont été observées, notamment des engins de pêche …

 

Sources: Midi Libre / Rivages

 

Pour suivre les articles de Scuba Photography, rien de plus simple, c'est ICI !

Il suffit de cliquer sur «J’AIME» directement sur la page Facebook .

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(391)

Forgot your password?