SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Les pécheurs ne lâchent (toujours) pas prise...

Information catastrophique pour les requins de l'océan Indien !!

 

Le Parlement européen s’apprête à voter mercredi 16 avril, l’allongement de 3 nouveaux accords de pêche impliquant l’Union européenne et les Seychelles, mais aussi Madagascar et les Comores.

Des accords qui offriront de nouvelles possibilités de pêche à 124 thoniers senneurs et 46 palangriers européens dans la zone Sud-Ouest de l’océan Indien.

Avec les accords de partenariat passés avec le Mozambique (2012) et Maurice (2013), 5 accords de partenariats accordent des possibilités de pêche à plus de 300 thoniers senneurs et palangriers européens dans la zone. 

 

Pour rappel, c'est en 2006 que la CTOI faisait déjà état d'un manque de données désastreux sur les prises accessoires de requins dans la zone.

 

L'année dernière, la CTOI réitérait ses inquiétudes quant à ce manque de données, et y ajoutait des préoccupations grandissantes vis à vis de :

- l'essor fulgurant de la pêche ciblant le requin à l'EST de Madagascar, dont les données sur les espèces n'étaient pas transmises ;

- la mortalité incroyable des requins soyeux juvéniles dans les DCPs dérivants  (Dispositif de Concentration de Poissons) ;

- et bien sur l'impact grandissant des pêches palangrières ne jugeant pas utile de déclarer leurs données.

On peut y ajouter cette information : du 1er janvier au 31 décembre 2014, dans les seules eaux de Madagascar, 200 tonnes de requins pourront être pêchées par les flottes européennes.

 

Ce type de pêche est tellement perfectionné que l’on fixe sur le DCP dérivant un écho sondeur couplé à une balise émettrice que l’on peut interroger par radio à une distance de 200 milles pour recevoir sur un fax 4 sondages par minute, vous donnant une idée assez précise de la quantité et de l’espèce de thon fixé.

Le tout est de ne pas se faire “emprunter” par des collègues cet appareillage relativement coûteux.

 

Pour vous donner une idée, dans l’Océan Indien près de 60% des captures des flottes européennes se font sur DCP dérivant, totalisant quelques 120 000 tonnes/an de thon de surface…  Il ne s'agit plus de dire "les générations futures seront dans la merde", car NOUS y sommes déjà !!!

Je vous invite à lire l'article sur L'info.RE, où Yolaine Costes, vice-présidente de la Région, chargée de la continuité territoriale, de la mobilité et des TAAF (Terres australes et antarctiques françaises) dénonce une "politique de deux poids deux mesures" de la part de l’Europe quant à la stratégie communautaire de pêche dans la zone océan Indien. 

 

A suivre…

 

Photos: Brian J. Skerry / National Geographic Stock / WWF



Pour suivre les articles de Scuba Photography, rien de plus simple, c'est ICI !

Il suffit de cliquer sur «J’AIME» directement sur la page Facebook .

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(390)

Forgot your password?