SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

LES REQUINS DE LA COLÈRE

Il y a quarante ans, presque jour pour jour, un jeune réalisateur américain sortait son premier gros succès en salles, LES DENTS DE LA MER, ne se doutant pas qu’il allait générer à travers ce film une phobie des requins qui perdure de façon irrationnelle. Contrairement à Steven Spielberg, Jérôme Delafosse, (le même que Les Nouveaux Explorateurs), est aussi le réalisateur des REQUINS DE LA COLÈRE.

Il veut ici, détricoter le tissu de superstition, d’angoisse et de dégout qui enferme depuis trop longtemps ces animaux magnifiques, par ailleurs chaînons essentiels de l’équilibre de nos océans. En réalité il serait bien utile, avant de condamner les requins pour délit de sale gueule, de se souvenir que le plus grand des prédateurs de notre planète bleue n’a pas d’aileron, mais deux bras et deux jambes.

 

Le requin est sans doute l’animal qui inspire le plus de peur alors qu’il apparaît finalement que ses attaques sont rarement mortelles. Pourtant chacune d’entre elles est surmédiatisée, bien plus que la crise écologique désastreuse que sa disparition engendrerait. Des Bahamas au Costa Rica en passant par les ports de pêche de Galice ou d’Indonésie, Jérôme Delafosse est parti à la rencontre de ces superprédateurs pour comprendre les dangers qu’ils représentent véritablement pour l’homme ; comment nous, consommateurs occidentaux, participons sans le savoir à leur massacre et en quoi ils sont pourtant indispensables à l’équilibre de notre planète.

 

Un voyage ponctué de rencontres de personnalités qui ont consacré leur vie à la sauvegarde des requins, comme Erich Ritter, victime d’une attaque de requin et devenu spécialiste de l’interaction homme-requin ; Romain Chabrol, journaliste d’investigation ; Claire Nouvian, fondatrice de l’ONG Bloom ; ou encore Yann Perras, attaqué par un requin puis amputé d’une jambe, aujourd’hui engagé en faveur de leur sauvegarde, qui tentera de vaincre ses démons en plongeant au milieu d’une quarantaine de requins pour démontrer que la réconciliation homme-requin est possible.

Réalisateur et scaphandrier professionnel, Jérôme Delafosse parcourt la planète depuis vingt ans à la découverte des océans. Il a participé aux fouilles archéologiques sous-marines du palais englouti de Cléopâtre en Alexandrie, plongé à 1 000 mètres en sous-marin à la découverte du peuple des abysses, et depuis 2007 il part à la rencontre des peuples de la mer et des grands fleuves pour l’émission LES NOUVEAUX EXPLORATEURS. Il est également auteur de deux romans parus aux éditions Robert Laffont, "Le Cercle de sang", traduit dans dix langues, et "Les Larmes d’Aral".

 

Alors pensez bien à réserver votre soirée, le mercredi 1er avril 2015 à 20h50, pour un documentaire inédit de 90 minutes réalisé par Jérôme Delafosse et produit par Bonne Pioche.

 

Source: Canal+

 

Pour suivre les articles de Scuba Photography, rien de plus simple, c'est ICI !

Il suffit de cliquer sur «J’AIME» directement sur la page Facebook .

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(391)

Forgot your password?