SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

Requins : "Il faut identifier, non éradiquer"

Apnéiste et recordman, Pierre Frolla nage avec les dauphins, les baleines et les requins. Pour lui, il faut avant tout faire confiance aux scientifiques.

Arrivé hier à la Réunion avec une équipe de 4 enfants, Pierre Frolla, plongeur apnéiste monégasque doit tourner sur un documentaire sur les baleines. Missionnés par la fondation Albert II de Monaco, les enfants qui accompagnent le plongeur doivent plonger aux quatre coins du monde. Invité du journal télévisé local, cet amoureux des océans s’est exprimé sur le risque requin et la polémique qui déchaîne les passions à la Réunion.

Dès ce matin, ils ont pu observer de nombreuses baleines et avoir des interactions très intéressantes avec les mammifères. Le plongeur nage avec les baleines, les dauphins, mais aussi les requins. A l’origine terrorisé par cet animal, le plongeur a vécu dans la peur jusqu’à tourner un documentaire sur les requins.

Considérant les prélèvements comme une méthode "moyenâgeuse", il qualifie les dernières attaques de requin comme "tragiques". "Tous les gens qui pratiquent une activité en mer de pleine nature savent qu’ils prennent un risque", estime t-il. "On évolue dans leur milieu, on est chez eux, il va falloir repenser notre façon d’aller à la mer (...) Il faut identifier les choses mais ne pas éradiquer", explique t-il.

Sensible à la problématique requin, Pierre Frolla estime qu’ "Il y a des scientifiques qui font énormément d’études, il faut leur faire confiance, il faut prendre du recul, il faut rester humble et savoir sortir de l’eau à temps".

 

Source: l'Info.Re

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(391)

Forgot your password?