SCUBA - PHOTOGRAPHY

SCUBA - PHOTOGRAPHY

l'actualité sous-marine en image

TRIBUNAL ADMINISTRATIF : il n’est pas urgent de la stopper la chasse aux requins !!

La requête de l’association Sea Shepherd et de l’Association citoyenne de Saint-Pierre visant à stopper par un référé-liberté la “pêche scientifique” aux requins a été rejetée. Le tribunal administratif a estimé hier qu’il n’y avait pas d’urgence à examiner si l’arrêté pris par la préfecture le 13 août pour autoriser les prélèvements de requins était valable ou non.

Les deux associations estimaient que l’urgence était caractérisée en raison de l’inscription des requins bouledogues sur la liste rouge des espèces “quasi menacées”. Il fallait donc stopper les dégâts sans attendre.

 

LE CARACTÈRE URGENT NON AVÉRÉ

Autre argument avancé : l’arrêté de la préfecture porte une “atteinte grave et manifestement illégale au droit de l’environnement dont la valeur constitutionnelle a été reconnue par le Conseil d’État”. Les deux associations considéraient aussi que la décision de pêche porte une atteinte à un site de très haute valeur environnementale.

Dans son ordonnance, le tribunal administratif ne dit pas que les arguments des deux associations ne sont pas fondés. Mais seulement que le caractère urgent n’est pas avéré.

C’est pourquoi Me Arielle Moreau, l’avocate des deux associations, a déposé un recours sur le fond, accompagné d’un référé suspension. La procédure va donc prendre plus de temps.

Les associations écologistes sont persuadées d’avoir raison en jugeant inefficaces les prélèvements justifiés par un alibi ciguatera. “Que ce soit la réserve marine, Kélonia ou les requins en eux-mêmes, il ne faut pas se tromper de cible mais trouver les vraies causes et les vraies solutions à la succession d’attaques de squales sur notre littoral”, analysait mercredi Gaëtan Hoarau, président de l’Association citoyenne de Saint-Pierre.

 

La face cachée des morsures de requins (île de la Réunion)

Compte-rendu mission requins île de la Réunion

Pour agir, c’est ici : Save Our Sharks La Réunion (Exigez que ce soit le Ministre des Outre-mer qui vous réponde, c’est la plus élémentaire des corrections et n’hésitez pas à réexpédier la lettre au mail principal si ce n’était le cas)

Blog Stats

  • Total posts(469)
  • Total comments(390)

Forgot your password?