© 2017 by Stéphane Urbinati

QUOI?? Il y a du grand blanc à Palavas ???

October 15, 2017

Beaucoup d'histoires sur l'apparition d'ailerons triangulaires fendant la surface méditerranéenne, provoquant le réflexe de frayeur chez beaucoup d'entre nous.

 

La plupart pensant que ces individus évoluent dans d'autres eaux bien loin de nos côtes ont du mal à croire que les plus gros de ces "Squalo Bianco" sont aussi dans notre séduisante mer aux douces vaguelettes invitant  sereinement les baigneurs.

 

A chaque discussion sur le sujet, plongeurs ou non-plongeurs ont du mal à croire que ce Carcharodon Carcharias fréquente occasionnellement nos eaux méditerranéennes. Plusieurs grands spécimens ont même été capturés dans les eaux sétoises » confirmais Nicolas Ziani.

 

Souhaitant en savoir plus sur ce Warrior de notre belle bleue, j'ai pu échanger avec l'un des plus passionné de la cote languedocienne. Samedi dernier à mon retour de plongée sur Couzensa, j'ai enfin pu apprécier un déjeuner ensoleillé en terrasse en compagnie de Nicolas Ziani.

 

Alors, il y a bien du blanc en Méditerranée ?

Oui, et pas qu’un peu. Il faut dire que l’animal aime les eaux tempérées. Il aurait même fait de la région entre Sicile et Tunisie l’une de ses zones de reproduction…

 

Quant à sa présence le long de notre littoral, l’expert italien Alessandro de Maddalena, membre fondateur du Groupe d’Etude des Requins de Méditerranée (MSRG ), en a carrément fait l’objet de son dernier livre croustillant à souhait : Le grand requin blanc sur les côtes françaises. Editions Turtle Prod.

 

Photos à l’appui, le chercheur atteste que les histoires de captures n’ont rien de légendes urbaines. On a remonté du blanc en 1888, 1910, 1935, 1940, 1943, 1946, 1956 au large du Grau-du-Roi (Espiguette), en 1889 à La Seynesur- Mer, en 1909 près de Martigues, en 1912 à Six-Fours les- Plages, en 1925 et en 1956 à Marseille, en 1956 et en 1991 près de Sète (naturalisé, vous pouvez admirer le premier spécimen sétois de 5,89 m au Musée Cantonal de Grand Blanc Carcharodon carcharias.

Le plus gros spécimen jamais pêché mesurait plus de 6 m, au large de Malte...

 

Aucun doute, les pêcheurs ont le privilège des observations en surface… et des montées d’adrénaline!

Et il existe d’autres histoires de ce genre. En 1986, deux marins-pompiers tombent au Tiboulen du Frioul sur un colosse peu farouche d’au moins 5 mètres. En 1998, au cap d’Antibes, un homme se fait charger (ses bouteilles s’en souviennent encore).

 

En 2001, au-dessus de l’épave du Miquelon près de Marseille - ah, la fameuse histoire… - une palanquée entière remonte à toute berzingue sur le bateau pendant que deux retardataires éprouvent le grand frisson sous le regard noir d’un Carcharodon de 6 mètres ! En 2002, au cap Ferrat entre Villefranche et Beaulieu, un grand blanc aperçu par trois plongeurs se contente de passer tranquillement sur le fond…

 

Le grand requin blanc était abondant en Croatie et dans l'Adriatique au début du 20eme siècle, il a maintenant virtuellement disparu, victime d'une surpêche locale. Ces spécimens présentent une coloration atypique avec un dos brun cuivré.

 

Enfin, il faut retenir que les grands blancs viennent probablement y trouver nourriture (thons rouges en particulier) et donner naissance (zone de nurserie entre la Sardaigne, la Sicile et la Tunisie), il existait il y plusieurs années de cela une population de grands requins blancs spécifique à la Méditerranée.

 

 Autre info de dernières minutes sur le "passage" d'un Grand Blanc non loin du littoral languedocien, avec cette fois des photos prises… je poursuis l'enquête…

 

Bon alors, on a qu'à dire que le premier qui en croise un à Palavas à gagné ;-)

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Des Grands Blancs en Méditerranée ???

May 1, 2012

1/1
Please reload

Posts Récents

August 13, 2012

Please reload

Archives
Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Suivez moi
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square